Hein ???

Dans le bloc opératoire, ma grande difficulté a été de comprendre ce qui se disait.

D’abord entendre.

Il y a du bruit dans la salle opératoire. Celui des scopes, du flux laminaire, de l’aspiration, de la machine à CEC. On rajoute le fait que l’on porte une cagoule qui gêne l’audition et le masque qui stoppe les sons. Pour un peu que votre collègue vous parle de dos et on a le pompon !

J’ai passé mon temps à faire répéter mes collègues. Je montre encore ce que je dois ouvrir pour être sûre que j’ai bien compris la demande.

Et puis le vocabulaire est particulier.

Ma première fois au bloc de rythmologie, le cardiologue se retourne vers moi et me dit : »Donnez moi un desilet 9french. »

J’ai compris :  » 你了解中国? »

Quand on est accommodé au vocabulaire, en entendant la fin du mot on arrive à reconstruire la demande et à réagir de manière adéquate. Mais en attendant j’ai eu de grands moments de solitude !

J’ai eu l’impression d’être une vieille dame pendant ces derniers mois. « LA DAME TE DEMANDE DE LUI DONNER DES LAMES DE BISTOURI!!! »

Je commence à retrouver mon audition, prochaine etape: savoir anticiper la demande sans attendre qu’on me demande.

Publié dans Uncategorized | 5 commentaires

Mes premiers mois…

Il y a bien longtemps que je n’ai pas écrit sur mon blog.

Je vous souhaite d’abord une année 2016!

Je repars sur de nouvelles bases pour le blog.

Ça fait trois mois que je suis au bloc opératoire de chirurgie cardiaque.

Je m’éclate. J’adore ce que je fais. Je vois à peu près toujours les mêmes opérations. Des pontages, des changements de valves, des dissections aortiques, des poses de pace-maker/défibrillateurs et j’ai pu assister à une greffe cardiaque.

Je trouve ça passionnant. La banque ne me manque absolument pas.

Je suis toujours panseuse et je vais démarrer le mois prochain l’instrumentation.

L’equipe est en sous effectif et je n’ai pas toujours la possibilité de prendre le temps de la formation comme le premier mois où j’étais en doublure. Heureusement à partir du mois prochain les choses vont être différentes.

Je me sens bien dans l’équipe. Les chirurgiens et cardiologues m’ont globalement fait un bon accueil.

Bref je me sens bien et je me vais vous raconter tout ça prochainement: les gaffes, les premières fois, l’équipe, les rôles de chacun pour ceux qui ne connaissent pas le bloc, mes questions, etc….

 

 

Publié dans Uncategorized | 7 commentaires

Visite médicale

Remettons-nous dans le contexte. Nous sommes mardi, je dois commencer le lundi suivant.

Je sors du bureau de la direction des soins et je dois aller voir la secrétaire pour préparer mon dossier.

Elle me demande une tonne de papier, je vais pouvoir lui fournir. Je sais où ils sont.

« Le casier judiciaire, nous allons le demander directement. » Petit  regard par dessus les lunettes.

Pas de soucis, pas de délit.

« Ensuite il faut passer la visite médicale. Il faudra me rapporter le certificat d’aptitude vendredi maximum. »

Je vais prendre rdv immédiatement. Magnifique on peut me recevoir de suite. On fait le tubertest. Examen d’urine. Visite chez le médecin.

« Bonjour, alors pourquoi voulez vous travailler à l’hôpital? »

oh bordel, je dois de nouveau donner mes motivations.

Mes stages, je me sens chez moi, je veux travailler au bloc…bla bla bla.

 » Alors, vous devez aller faire une radio, ils me transmettrons les résultats. Donnez moi votre carnet de vaccination. »

« euh, j’en ai pas. »

« Votre carnet de santé, il est où ? »

« J’en ai aucune idée. Entre tous mes déménagements je l’ai perdu. A mon entrée, à l’IFSI on a tout refait. »

« Je ne signe rien sans carnet de  vaccination. Vous ne travaillerez pas lundi c’est sûr. » Pose   mes papiers sur le côté et regarde la porte.

 » J’ai démissionné de mon poste là. Pendant trois ans j’ai fait la quasi intégralité de mes stages ici et tout à coup je ne suis pas apte à travailler? »

« Écoutez, je termine le rdv mais vous m’apportez un certificat de vaccination pour la lecture du tubertest. »

On reprend le rdv. Elle prend un ton moins paternaliste. Nombre d’enfant ? Dépression ? Antécédents ? Antécédents familiaux ?

Elle me prend ma tension. « Vous avez une tension qui est très élevée. C’est courant chez vous ?19/12 »

« Non. Par contre, imaginez ma position. Je démissionne de mon poste que j’occupe depuis 12 ans et vous me dites, de manière définitive, que je ne travaillerais pas ici parce que pas de carnet de vaccination. Imaginez: ma maison a brûlé. Mon ex a tout jeté. On fait quoi ? Parce que pas de travail,  pas de salaire et comme j’ai démissionné, pas de pôle emploi. Je suis seule avec deux enfants et un loyer à payer. Je fais quoi lundi ? En plus j’ai déjà embauché quelqu’un pour garder mes enfants le matin. Je lui dis quoi ? »

 » Non mais il y a des solutions, on va faire les sérologies et refaire des vaccins. Allez faire la radio et on se revoit pour faire la lecture du tubertest. »

Je vais à la radio. « Désolé, j’ai pas de manip radio à cette heure ci. Revenez demain. » À 16h: plus personne. ok. Je reviens mercredi.

Mercredi: aller retour pour faire la radio. Et là, l’angoisse. Et si on me trouve des petites cellules ??

Jeudi: « Bonjour, je viens pour la lecture de mon tubertest. »

« Oui, vous l’avez fait quand? » « Mardi » « A quelle heure ? » « 15h » « Il est 13h c’est trop tôt. »

Ok, je reviendrais demain.

Vendredi :  » Bonjour, je viens pour la lecture du tubertest et avoir mon certificat d’aptitude. »

Lecture, ok. Radio, ok. Sérologies, ok. Contrôle immunité, ok.

Le médecin arrive. Elle me dit que je ne devais pas m’inquiéter juste pour ce certificat, qu’il ne me reste qu’à travailler sereinement. J’en envie de lui répondre qu’elle devait réfléchir avant de faire un chantage de type : pas de carnet de vaccination, pas de travail, mais je n’ai pas envie d’argumenter.

Je dépose mon dossier complet aus ressources humaines.

« Tres bien, à lundi pour signer votre contrat de travail. »

Publié dans Uncategorized | 5 commentaires

2ème entretien

Il y a deux semaines, j’ai eu un entretien avec la cadre sup des blocs. J’ai ensuite dans la foulée été reçue par la cadre du bloc de chirurgie cardiaque.

Dans l’après midi, je reçois un mail de la direction des soins afin de de convenir d’un entretien. Je pensais que c’était pour parler des contrats etc… Rdv pris pour deux semaines après, aujourd’hui donc.

Entre temps échanges de mails  avec les cadres pour convenir d’une prise de poste au 12 octobre.

Ce matin, avant mon rdv à la direction des soins, je passe voir la cadre pour parler planning vestiaire et organisation du premier mois.

Arrivée à mon rdv a la direction des soins, je rencontre la directrice des soins. Je vois que la directrice a mon CV entre les mains.

« Parlez moi de vos motivations à travailler dans cet hôpital ? »

« euh…. J’y ai fait tous les stages alors je m’y sens un peu chez moi….et euh…vous savez j’ai déjà été reçue par les cadres des… »

« Peu m’importe par qui vous avez été reçue, c’est moi qui recrute.  Vous voudriez travailler dans quel service? »

C’est une blague ? J’ai mon planning, mon dosimètre commandé, un vestiaire en cours de préparation… Et surtout, j’ai démissionné de mon poste pour démarrer dans 5 jours. Je le prends comme un jeu, on ferait comme si je postulais pour la première fois.

« Alors idéalement, je voudrais bien aller au bloc, mais pourquoi pas salle de réveil, ou réanimation. »

« Pourquoi le bloc?  »

« Et bien j’y ai fait un stage que j’ai apprécié et j’ai rencontré la…. »

« Vous avez vu quel bloc? »

« Ophtalmo, ORL et un petit tour en neurochirurgie sur une seule opération. Je serai bien tentée par le bloc de chirurgie cardiaque. »

Elle me jette un regard glacial.

« Vous accepteriez un temps partiel? »

Comment vous dire gentiment que je viens de quitter un temps complet et que j’ai pas envie d’un temps partiel ?

« Disons que cela ne m’arrangerait pas… »

bla bla bla

« …. »

« …. »

« Bien, j’accepte votre candidature, je transmets à la cadre supérieure des blocs qui décidera ensuite si elle vous prend et qui décidera de votre affectation. »

On fait donc semblant jusqu’au bout.

« Merci madame, je vais attendre qu’elle me recontacte alors. »

« je vous laisse remplir les formalités dans l’autre bureau…. »

Les formalités…. À suivre demain

Publié dans Uncategorized | 3 commentaires

Entretien d’embauche

J’ai postulé un lundi. Je me suis lancée. Je m’étais dit dans la semaine que je ferai un CV par jour.

En vrai, j’ai fait deux CV dans la semaine.

Vendredi, je suis rappelée par le CHU de ma ville. J’avais postulé spécifiquement pour le bloc opératoire où j’avais fait un stage fantastique.

Je suis reçue par la cadre supérieure ( c’est fou comme ça sonne « mère supérieure », nos cornettes ne sont pas si loin).

Elle reprend mon CV. Manifestement, elle ne l’avait pas lu.

Regard étonné :  » Mais je ne comprends pas ? Vous travaillez où là ? Vous n’avez pas été aide-soignante avant ? »

J’explique mon CV, mes expériences professionnelles précédentes, mon déménagement de Paris à ma ville actuelle, le passage de la banque à infirmière, mes stages.

Elle recule sur son siège : « Pour être atypique, c’est atypique. Alors ? Quels blocs vous ne voulez absolument pas faire ? »

« Euh je ne sais pas comme ça. Je ne sais pas quoi vous dire? Quels sont vos besoins? »

Elle me liste les blocs : Neurochirurgie, pédiatrie, chirurgie cardiaque, Uro digestif.
Elle m’explique les astreintes, les horaires, les heures supp, les chirurgiens et le melon, les conflits existants, les équipes qui évoluent.
« Vous faites quelque chose ce matin ? »
« Non, rien de prévu. »

Elle prend son téléphone: « Tu peux venir, s’il te plait, j’ai une infimière qui pourrait être intéressée par le bloc chirurgie cardiaque. »
La cadre du bloc arrive, me pose des questions sur mon parcours, mes enfants (je serais curieuse de savoir si on pose la question des enfants à un infirmier).
« Vous voulez voir une opération. »
« Euh oui, pourquoi pas? »
C’est parti – Habillage (Fuck, ce que je pressentais est avéré,  j’ai grossi. Je suis serrée dans le 3 alors que l’année dernière il me tombait.  ….   Non, on va dire que c’est cette tenue en 3 qui a rétrécie.)

Un infimière passe,  la cadre:  » Je vous présente Des idées, elle va arriver d’ici deux semaines. »
Moi: « Euh.. peut être, enfin …je ne sais pas quel bloc ni quelle date. »
bla bla bla – « Là, ce sont des bureaux. » bla bla bla « Bonjour, je vous présente Des idées, elle arrive dans quelques jours. »
« Euh non enfin je veux dire… »
« Quelques semaines alors…. »
Bla bla bla « Les blocs… » on rentre dans le bloc, j’adore l’ambiance du bloc.

Elle me présente à une infirmière.  » C’est Des idées, elle arrive demain.  » (me regarde, je vois le sourire sous le masque) « Je plaisante mais elle arrive bientôt j’espère. »

« Cool, du sang frais, bienvenue. »

J’ai passé une petite heure au bloc. Un pontage en cours, une CEC mise en place, un thorax ouvert, un coeur qui bat, du sang de partout.

Bref, j’ai posé ma démission, négocié mon préavis à la banque et dans deux semaines, je démarre au bloc de chirurgie cardiaque.

Publié dans Uncategorized | 14 commentaires

Postuler

Cela va faire un mois et demi que je suis diplômée et je n’ai toujours postuler.

J’y arrive pas. Tous les weekend end je me dis: tu prends le temps de le faire.

J’ai toujours une bonne excuse.

« C’est les vacances, je le ferai en rentrant. »

« Je suis en pleine recherche d’appartement, je peux pas envoyer des CV en même temps. »

« Là, c’est la préparation de la rentrée des petits j’ai pas le temps. »

« C’est la course pour les inscriptions des activités des petits alors je suis super bookée. »

Quelle sera ma prochaine excuse?

Pour être franche avec moi-même, je crois que j’ai peur.

J’ai peur de ne plus être compétente, de me planter, de choisir un service qui ne me convient pas, de ne pas m’en sortir financièrement avec le coût de la garde des enfants aux horaires de l’hôpital, peur de m’embourber dans des explications lors d’un entretien pour expliquer le trou d’un an dans mes études.

J’ai la méga flippe.

J’ai sélectionné des annonces, j’espère réussir à passer le cap ce soir.

Publié dans Uncategorized | 8 commentaires

Rien à redire

Moi à la cadre:  » C’est mon dernier jour aujourd’hui, il va falloir faire mon bilan. »
La cadre à moi: « Oui je passe tout à l’heure. »

Je rumine. Mon dernier bilan de stage a été un enfer. Je vous en avais parlé ici.

Ma tutrice propose que l’on prenne de l’avance sur la cadre et  que l’on commence à remplir la feuille de stage.

Elle est super sympa mais j’ai toujours peur de me prendre un « non mais là j’ose pas mettre acquis. »

On reprend compétence par compétence.

Elle rigole à chaque fois. « Imagine je te marque « non acquis. » Elle coche acquis presque partout.

Ça la fait rire. Quand il n’y a pas eu de cas dans ce stage, elle marque non pratiqué.

Ensuite, vient le moment des appréciations.

Elle parle de mon dynamisme,  mon application et de ma rigueur.

Dans la case « points positifs »: bonne organisation, excellent relationnel, positionnement professionnel.

Dans la case axe d’amélioration: …rien…

Elle m’a dit :  » et si je marquais « le diplôme » ? »

Publié dans Uncategorized | 5 commentaires