Quand le téléphone sonne…

Ce matin, mon téléphone a sonné tôt  pour un dimanche. J’ai bondi de mon lit. Je me suis habillée. 

Quand je suis d’astreinte, je fonce quand le téléphone sonne.

Je suis arrivée au bureau de vote à l’ouverture. Je pensais être la première mais il y avait déjà du monde. Je suis fière de mon petit village de 500 âmes.

Il faut prendre les bulletins. Je ne les prends pas tous. Je choisis. Disons que je les prends quasi tous sauf ceux qui me brûlent les mains.

Je ne vais pas donner de noms mais disons que ceux qui prônent le repli sur soi ou un retour à un ancien temps, très peu pour moi. 

J’arrive dans l’isoloir et je dois choisir. Deux me font hésiter. Entre un choix de ma famille-de-cœur-mais-que-la-encore-une-fois-ils-ne-sont-tous-unis-derriere-leur-candidat-comme-depuis-3-elections-successives. J’aime bien ce candidat mais je pense qu’il est perdu dans sa propre famille.

Et l’autre que je qualifierai d’ambidextre. Il est convaincant sur certains points. Un peu moins sur d’autres me concernant.

J’ai retourné les papiers. Je les ai mélangé. J’en ai pris un et je l’ai mis dans l’enveloppe. 

J’ai retourné celui que je n’ai pas choisi. J’ai souri.

Bref, j’ai voté.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s