Vous !

Il y a trois ans et un petit peu plus d’un mois, je discutais avec mon petit groupe d’amie. Je parlais de l’inquiétude de la rentrée.

Et c’est là que Marie-Amélie me dit:  » Tu devrais écrire ce que tu vas vivre pendant ta formation. Tu vas vivre des choses fortes. »

Elle sait de quoi elle parle, elle est aide-soignante de formation. Je me cherche un pseudo, elle me le trouve: « Des idées d’IDE. » Je me cherche une image. La petite fille déguisée en infirmière, c’est exactement ce que je ressens.

Et c’est parti. Je vous raconte ce que je vis, un peu ma vie perso. C’est très narcissique, un blog.

Je crée la page facebook. Je compte les likers. J’ai sauté de joie quand on a passé la barre des 100.

Vous êtes aujourd’hui 2300.. 2300 ? On rajoute ceux qui sont sur Twitter…Bref, vous commencez à être nombreux à me suivre.
Vous êtes là dans les moments drôles, dans les coups de mou, pour me griller ou croire à mes blagounettes du 1er avril, pour me raconter en privé ce qui vous arrive, ce vous créez dans votre vie, ce vous vivez.
Il y a les habitués des commentaires, il y a ceux qui suivent sans commenter.

La première fois que j’ai réalisé l’impact, c’est pour le 1er avril où je vous ai fait croire que j’étais une étudiante en marketing. J’ai ha-llu-ci-né sur le nombre de message privé que j’ai reçu en peu de temps pour me demander si c’était vrai ou pour me faire part de votre déception.

J’aime bien aller voir d’où vous veneidéeidepaysz, ça me fait rêver :

 

 

 

 

 

 

 

 

J’aime bien voir ce qui vous a fait venir chez moi, ce que l’on appelle les requêtes:

oral infirmier, toilettes au lit et  stage en crèche sont en tête avec infirmière sexy.

Tout ça pour vous dire que vous avez pris une place importante, l’air de rien.

Je n’ai pas le temps de répondre à tous les messages et je m’en excuse. Parfois je réponds avec plusieurs mois de retard…Parfois, je me dis « Mince, elle, elle m’avait confié quelque chose d’important et je n’ai pas repris de ses nouvelles. »

Mon TFE, je l’ai dédié à mes enfants, à leur père pour son soutien, à quelques amies que j’ai nommé, mes camarades de promotions et j’ai marqué que je remercie « mes lecteurs ».

Tout ça pour vous dire merci.

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Vous !

  1. Leroy Ducardonnoy dit :

    il faudra ensuite nous raconter vos débuts professionnels…

  2. C’est nous qui te remercions de partager tout cela 😉
    Accroche-toi, tu vas l’avoir ton DE et tu vas tout déchirer après !

  3. Laetitia dit :

    C’est émouvant ce que tu écris, ça me touche, tu fais tellement bien passer tes émotions. Ne perd jamais ce don

  4. Kipikote dit :

    Moi aussi je te remercie. Je me retrouve dans ce que tu dis et je me sens moins seule à appréhender les toilettes (soins qui semblent banal pour les autres élèves de ma promo). Tu nous permet aussi de prendre du recul, de découvrir de nouvelles choses. Merci à toi et à tes amies de t’avoir donné l’idée de ce blog ! Je te dis un bon gros merde pour ton DE.

  5. FAVREAU dit :

    Madame,
    Je suis choqué que des patients puissent penser que les idées personnelles d’une étudiante puissent passer pour des idées d’IDE. Vous faites fi de toute réserve professionnelle et portez des jugements de valeurs en comparant les patients à des clients de banque. Vous utilisez des abréviations et termes non professionnels issus du langage « transmission ». Vous êtes contentes d’utiliser un patient comme cobaye pour votre premier prélèvement veineux….
    Je suis dépité par les valeurs et l’image de la profession que vous véhiculez !
    Un vieil infirmier qui à encore de la considération pour les patients.

    • Je ne comprends pas votre message.
      « Des idées d’IDE » C’est mon pseudo donc je disperse ici, mon blog, mes idées. Je ne vois pas le lien avec les patients. Quand je leur parle, je suis une étudiante infirmière.

      De quelle réserve professionnelle parlez vous ? et surtout en quoi pouvez dire que j’y manque de respect. Je raconte ce que je vis.

      Je veux bien que vous citiez des jugements de valeur. Parce que ça n’est pas dans mes habitudes. J’ai toujours été « aux petits soins » pour mes clients à la banque.
      Quand au premier prélèvements, il faut bien qu’il y ait une première fois ! On prélève tous une première fois sur un patient un jour ou l’autre non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s