Retour en première année.

Cette semaine, je dois suivre une infirmière qui me renvoie à ma première année. Même pour les prises de tension, elle ne veut pas que je sois seule. Pour préparer une injection, juste mettre le NaCl dans la poudre, elle veut voir comment je fais. Évidemment je ne peux pas prendre d’initiative. Pour parler au médecin, je dois l’attendre. Poser un cathé ? « Attends que je sois à coté de toi ». Donner un lasilix ? « Attends, tu es sûre que c’est bien du lasilix? Montre moi. »

J’ai eu le droit à une espèce d’interrogatoire sur la pharmaco. Je n’arrivais pas à répondre à tout. « Comment ça  ? Tu ne sais pas si c’est un diurétique de l’anse? Incroyable de ne pas savoir ça ?? Tu te rends compte que tu ne sais rien ? »
Ceci dit, la façon de faire était tellement humiliante, dans l’office devant tout le monde en riant à toutes les réponses mêmes bonnes, si elle m’avait demandé le prénom de mes enfants, je n’aurais pas su.

Bref, je vis quelques jours de lassitude complète.

Heureusement par contre, elle me valide des actes.

Elle m’énerve, me démoralise, me renvoie à une grande incompétence quand d’autres dans le même service me trouvent super. Mais quelque part, je la comprends. Plus de 20 ans dans le même service, elle est experte en son domaine et ne se souvient plus de ce que c’est de débuter. En discutant avec une autre étudiante passée dans ce service, je réalise qu’elle est pareille avec tout le monde. Ne pas savoir parfaitement l’anatomie du coeur et les pathologies associées est impensable pour elle ! Donc oui, elle me rend la tache compliquée, mais quelque part, je comprends ce qui se passe. Ceci dit, heureusement que toutes les infirmières expérimentées ne se comportent pas comme ça.

Celle que je ne comprends pas, c’est sa jeune collègue récemment diplômée, qui n’a travaillé que dans ce service et qui rit comme une hyène à chacune de mes questions ou à chacune de mes réponses à leurs questions. Non, elle,  je ne le la comprends pas.

f802fd68

Comment poser des questions, si elles lui semblent toutes stupides ? Et comment apprendre si on ne pose pas de questions ? Dans un précédent stage, je cherchais toutes les réponses  à mes questions dans les livres et une infirmière m’avait dit : « Apprends plutôt de tes collègues, AS, IDE, médecin etc….Ils te donneront des astuces de leur métier. »

Mais là, je ne devrais pas avoir à poser de questions puisque tout est dans les livres.

Alors non, je ne comprends pas comment si peu de temps après le diplôme, on peut devenir un dragon..

C’est la première fois que je sors d’un stage en me disant que je ne voudrais pas y travailler.

Fallait bien que ça m’arrive.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Retour en première année.

  1. esi20132016 dit :

    c’est souvent le constat qu’on fait avec mes collègues de promo : les pires sont les jeunes diplomés….

  2. roselyne dit :

    Courage des idées d’IDE, vous semblez tellement désemparée depuis quelque temps….Vous serez bientôt diplômée et pourrez être le tuteur que vous auriez aimé avoir….Bon courage pour votre insertion professionnelle !

  3. Lili06 dit :

    Plus je vous lis, plus je me vois!
    Je suis a mon dernier stage et ces « jeunes dragons » je les subi tout les jours ….
    Si malgré tout cela je suis diplômée demain je promets de toujours me rappeler de ce que je ne veux pas être.
    Courage

  4. Thomas dit :

    Ce n’est jamais facile d’être en stage. Chaque nouvelle aventure nécessite un temps d’adaptation pour l’étudiant et, ici, pour l’équipe médicale. Il faut communiquer au maximum pour tirer partie de chaque expérience professionnelle.

  5. Vic dit :

    Bonjour
    Désolée je découvre votre site ce matin et j’en ai les larmes aux yeux
    Ide depuis 2002 je n’ai jms oublié ces dragons dt vs parlez et pourtant c’était avant la réforme d’1 pt de vue formation…
    En règle général, je garde 1 bon souvenir de mes stages et pourtant c ce côté humiliant qui domine tt de même mes impressions C pt être 1 question de caractère ms comme vs dites on a constamment l’impression de faire machine arrière ds cette formation et c décourageant ; surtt lorsqu’on sait qu’on est fait pr ça! Comme vs je ne comprends pas ces jeunes diplômées qui participent au lynchage des étudiants même compétents Heureusement pr moi je n’en ai pas ou peu croisées ds mes stages Par contre je ne me suis jms gênée pr les remettre a leur place par la suite
    J’adorais bosser a l’hôpital pourtant en libéral depuis 3 ans ce côté ambiance malsaine ne me manque pas
    Bon courage
    Au vu de ce que TU décris TU es Faite pour Ça chère Collègue
    Amitiés

  6. Vic dit :

    Des « anciennes » comme ça j’en ai connues aussi et sache que si tu la deplaces elle n’est + bonne a rien tellement ancrée ds son pt service…
    Par contre je dois reconnaitre qu’en stage c svt celles qui ont été le + sur mon dos et les + desagreables au départ qui m’ont le + apporté et ac qui au final j’ai créé le + de liens (du fait surement de ma reconnaissance)

  7. anonyme dit :

    En même temps une infirmiere qui ne connait pas les medicaments moi sa me fait peur quand meme ^^ tu ne dois pas savoir une chose sur 2 pour exercé ton metier c’est dangereux

    • Il y a ne pas connaitre les médicaments et ne pas un detail d’un medicament. Si tu sais à quoi sert un diurétique, ses contre indications, ses effets indésirables, les surveillances à faire pendant la prise, est ce si important de connaitre son mécanisme d’action. Penses tu sincèrement qu’il est possible de connaitre l’intégralité de la pharmacopée à la sortie de l’ifsi? Une illusion.

      • anonyme dit :

        ben vous êtes sencé vous interesé un minimun ah mes yeux c’est ce qui est le plus interesant pour sa

  8. anonyme dit :

    dans ton texte tu dit que tu ne savais pas si c’était un duretique ou pas ! c’est grave !!!! personnelement j’aurai reagi comme ta collegue tu ne sais rien meme moi qui es pas infirmiere je sais se qu’es un duretique (substance qui ‘fait » plus fonctionner une rein ,delivrai dans le cas d’infusisante reinale dangereux si il est utiliser en contre indication ) pour la ptite histoire je suis qualiticienne en alimentaire pharmaceutique ect (je passe mon bts en fin d’année la (juin)) mais tous sa n’est pas de ta faute le probleme est que l’ifsi n’est pas asssez apronfondi ^^ moi j’ai appris sa en toxicologie ^^

    • Delphine dit :

      Ce qui est grave c’est de ne pas savoir lire et écrire…mais bon ce n’est pas de ta faute c’est ton école primaire qui n’était pas assez approfondi ^^ LOL

  9. Kawanashi dit :

    @Anonyme. Il me semble qu’en plus de ne pas savoir écrire, tu ne sache pas lire …
    Des idées sait très bien que le Lasilix est un diurétique, son mécanisme particulier ( de l’anse ) lui étant mineur. Autant de condescendance chez quelqu’un qui ne connait même pas notre formation et en suit une toute autre me sidère.

  10. Leomonyork dit :

    Je n’avais pas vu cette réponse anonyme….effrayante l’écriture…si on donne un bts avec une telle ignorance….waouh…quelle professionnelle ça va donner ?
    Que deviens tu des idées ? Tu repasses quand ?
    Tu nous manques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s