Une semaine noire

Il y a des détails que je ne peux pas vous donner ici sous peine d’être totalement grillée tellement c’est précis mais je vis une semaine très noire.

On me dirige vers la session de rattrapage en septembre sans passer par la case première session pour une UE. Un recours est en cours, je n’y crois pas trop mais sait-on jamais. Donc, il y a une probabilité non négligeable que je ne sois diplômée qu’en novembre et pas en juillet. J’y ai passé pas mal de temps à pleurer. C’est en plus une telle absurdité que j’en ai gros sur la patate.

Je risque donc d’être diplômée en novembre et de prendre mon premier poste sans toucher à un patient pendant presque 6 mois car pas de stage de rattrapage.

Vous me direz de prendre un poste en tant qu’aide soignante ?

Est ce raisonnable quand on est une mère de famille de quitter un poste en CDI relativement bien payé pour un poste en CDD avec le salaire aide soignante qui est scandaleux ?

Donc je suis en attente de ce recours et je poursuis mon stage qui se passe super bien.

Oui mais je suis dans ma semaine noire. Là j’ai passé deux jours avec un infirmier qui met systématiquement en situation d’échec.

Il te dit que tu fais une erreur dans la dispensation des traitements. Tu regardes la prescription. Il n’y a pas d’erreur mais il te dit que tu dois être attentive quand même car il est sûr que tu dois faire des erreurs parfois.

Tu fais une démarche. Il te dit qu’il est sûr que s’il te pose une question, tu ne sauras pas répondre. Tu lui demandes de te poser une question car tu sais que tu as bien bossé cette pathologie. Il te répond qu’il n’a pas envie car il sait que tu ne sais pas.

Je dois poser un cathé. J’en ai posé 15 depuis le début du stage déjà mais il dit qu’il veut me voir le faire. Ok. Je lui dis que je suis prête…il me fait poireauter 45 minutes. Quand il vient me voir :  » Comment ? tu ne l’as pas posé ? tu crois pas qu’il serait temps à ton niveau de savoir prendre des initiatives ? »

Ok je prends l’initiative donc de faire une injection à un patient et je le précise lors des transmissions. Là il m’explique que je n’aurai pas dû le faire car j’ai mal compris la prescription. On relit à plusieurs reprises la prescription, j’avais raison de le faire. « Oui mais bon, la prescription n’est pas claire. Tu aurais pu faire une erreur quand même. » Je la trouvais très claire moi cette prescription si tu lis tous les mots.

Si on rajoute l’aide soignante qui me prend pour une demeurée et qui me demande à plusieurs reprises si je pense m’en sortir quand elle m’explique comment aller à un bureau plusieurs étages plus bas. J’avais envie de lui dire  » Ecoute, j’approche la quarantaine. Au pire que veux tu que je fasse si je ne trouve pas ce bureau ? Je vais pas me mettre à pleurer au milieu des couloirs ou me coucher en position foetale en attendant qu’on me ramène dans le service. Au pire, je pose la question à quelqu’un pour m’aider et au pire des pires du pire, je reviens bredouille. »

Ou encore, elle me dit de bien mettre la sonnette à coté du patient en sortant.  » Oui je l’ai fait et je le fais à chaque fois. » « Oui mais je te le dis car tu es étudiante. »

Je veux bien entendre qu’il y a des étudiants de troisième année qui ne le font pas peut être pas, et peut être que UNE fois dans la précipitation, je pourrais un jour oublier. Mais globalement, quand on voit que l’étudiant fait bien les choses, pourquoi lui rappeler de le faire comme s’il avait oublié ? Surtout devant le patient.

Heureusement pour moi, je n’aurai plus à les suivre. J’espère donc clore cette semaine noire ici et en redémarrer une sur de nouvelles bases avec une bonne nouvelle pour la première session de juin. D’autant que cette semaine, je serai avec mes deux infirmières préférées !!

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Une semaine noire

  1. alexandra dit :

    je ne sais quoi te dire :(. Je suis attristée de ce qu’il t’arrive, tu as tellement bossé pendant ces 3 ans, je trouve injuste que tu passe pas en session de rattrapage avant. Cela avait été le cas pour certain de ma promo qui ont réussi à être diplômé en juillet. Je crois les doigts pour ton recours. Quand l’IDE qui prend un malin plaisir à te mettre en échec, à mon avis il a pas confiance en lui et fait celui qui sait tout. Et quand à l’AS qui te prend pour une demeurée dis toi qu’elle doit être aigrie de la vie. Moi aussi en 3ème année on m’a mi plus bas que terre. Concentre toi sur ton stage pour le terminer en beauté et garde confiance. Bises et courage, on est avec toi.

  2. esi20132016 dit :

    je suis tellement désolée pour toi, mais pour quelle UE on te fait ça ?

  3. mum dit :

    Moi je suis retraitée IDE et crois moi il faut une bonne dose de confiance en soi. Ne jamais laisser transparaitre un doute. Et face à des IDE tordus ( tu auras l occasion d en croiser d autres dans ta carrière! !!!!!!) Serre des dents, laisse faire. Bon courage pour la suite et ne baisse pas bras, c’est un super métier mais de plus en plus difficile à gérer

  4. Amandine dit :

    Si cela peut te rassurer, le statut étudiante « noeud-noeud » ça ma poursuivi jusqu’à mon dernier stage… c’est la croix à porter pour faire ce métier…
    En ce qui concerne ton UE loupée, j’ai 3 collègues de promo qui avaient plusieurs UE (1, 2, 3…) loupées. La CAC leur a donné du fait de leurs dossiers et de l’argumentation de leurs référents pédagogiques… Et ils ont été diplômés en Mars comme la majorité de la promo (rentrée février)
    Donc ne désespère pas 🙂
    Courage !!

  5. maryline dit :

    et be dur dur tout ça, franchement je ne comprends pas l’intérêt de certains professionnels à mettre les étudiants en difficulté ou à les rabaisser. Sois forte, tu as surmonté tellement d’épreuves, il t’a fallu tellement de courage pour cette reconversion, ne laisse personne t’empêcher d’aboutir à tes objectifs, tu sais ce que tu vaux, et tu vaux beaucoup plus que ces 2 personnes !

  6. Courage, y’a vraiment des fois où on a l’impression que le sort s’acharne contre nous … Ne lache rien surtout, on te soutiens tous 😉

  7. amandine dit :

    future étudiante infirmière, je te suis depuis un bon bout de temps maintenant, et j’espère vraiment que tu vas finir ton année comme tu le mérites! c’est vraiment pas cool ce qui t’arrive, courage!!! beaucoup sont derrières toi!!!

  8. Guillemet dit :

    courage une vieille IDE qui apprend des étudiants IFSI er rregrette de ne pas en avoir la nuit

  9. celily dit :

    Bon cet IDE et cette AS, c’est du passé, a retirer que prendre du recul c’est super important. S’ils ne t’ont rien apporté tu oublieras vite. Le repassage dans six mois? C’est sur c’est pas rien, mais, tiens le coup, soit positive, un recours est en cours après tout !

  10. Bernadette ALDEGUER dit :

    Que dire à part : COURAGE !!!! Je pense que ces « professionnels » doivent manquer de confiance en …eux pour traquer ainsi la « possibilité de l’existence d’une probable erreur » chez les autres.

  11. Christelle dit :

    Courage… oui il en faut pour venir à bout de cette formation… j’ai croisé en stage bon nombre d’IDE qui cherchent à mettre en difficulté les stagiaires (d’après une cadre avec qui j’ai discuté, les pires étant ceux qui n’ont pas confiance en eux même!), j’ai croisé aussi des IDE formidables. J’ai tremblé chaque semestre en attendant les résultats de mes exams. Et là, diplômée depuis 3 mois, j’oublie doucement toutes ces épreuves en forgeant à MA manière mon identité professionnelle. En remplacement pour l’instant, je passe des entretiens d’embauche pour décrocher un CDI, et tombe parfois sur un cadre qui me rappelle fortuitement ces personnes qui cherchent à te mettre en difficulté ( « …alors je vois sur votre portfolio qu’au stage N°2, on vous a mis « à améliorer » pour tel item, c’était pourquoi??? »). Pourtant, quand je m’occupe de mes patients, ou que j’accompagne une famille en difficulté, je sais que je suis à ma place et que je n’ai pas fait tous ces efforts pour rien. Alors courage, dans quelques mois (je te souhaite le plus rapidement possible), tu seras sûrement dans le même cas que moi…
    Une « jeune » diplômée de 45 ans qui vient de réussir sa reconversion professionnelle!

  12. Deplume dit :

    « Est ce raisonnable quand on est une mère de famille de quitter un poste en CDI relativement bien payé pour un poste en CDD avec le salaire aide soignante qui est scandaleux ? »
    Oui c’est raisonnable quand on n’a pas le choix et qu’il faut bien nourrir sa famille en attendant d’avoir le diplôme IDE.
    Etre diplômée en novembre ce n’est pas un échec, et bosser en tant qu’aide-soignante en attendant non plus, tu apprendras beaucoup sur le travail en collaboration et sur le rôle propre (crois moi c’est du vécu). Après quand tu seras IDE tu comprendras d’autant mieux les AS que tu encadres que tu connaîtras bien leur boulot pour l’avoir fait.

    • On ne se comprend pas je crois. Si je n’avais pas de travail, la question ne se poserait je travaillerais en tant qu’AS. Sauf que là, moi je suis en CDi dans une grande banque avec un salaire de 1800 euros. Si je veux travailler en tant qu’AS je dois démissionner dans de mon CDI pour trouver des CDD avec 1300 euros; Perte sèche de 500 euros par mois pour des contrats précaires. C’est surtout le coté précaire. j’en ai vu des AS pas reconduites alors qu’elles bossaient bien. Me retrouver à presque 40 ans à devoir enchainer des CDD sous payés alors que là j’ai un CDI correctement payé, ce serait de la folie. C’est raisonnable quand on n’a pas le choix. Moi je l’ai.
      Quand tu parles du travail en collaboration tu prêches une convaincue. Je suis pour un vrai travail en binome AS/IDE. Un travail où les équipes AS et IDE ne ferait pas que se croiser mais travailleraient à deux chaque patient.

      • Virginie dit :

        Personnellement je te comprends car je sais ce que c’est avec une famille derrière… juste pour info mon 1er salaire en tant qu’IDE avec 2 dimanche et 3 nuits : 1624 euros. Mais bon c’est comme ça. Moi j’ai la chance d’avoir un mari qui gagne bien sa vie, donc certaines questions se posent moins. La perte avec mon ancien travail est de 800 euros sans les primes… Je suis comme toi, la collaboration entre IDE/AS est essentielle, je la vis en ce moment, comme tu là décris, dans un service de soins pall et franchement c’est super… dommage que ce ne soit partout pareil…

    • Diplômée en novembre par décision arbitraire est un échec pour moi.
      Si je me présentes en session de juin et que j’ai une mauvaise note, je me remets en question et travaille et ça n’est pas un échec car tu as eu une remise en question. Mais diplômée en novembre parce que la direction de ton IFSI te fait payer ton rôle de déléguée qui fait remonter ce qui ne va pas dans ton IFSI, car je crois que c’est ça le fond du problème. Là c’est une ENORME échec.

      • Virginie dit :

        Franchement c’est injuste et je dirais même dégeu..sse pour ne pas dire autre chose de plus vulgaire… je te souhaite bon courage…. Essaie de ne pas le vivre comme un échec car tu n’as pas fauté dans tes apprentissages, tu subis juste la bétise de certaines personnes incapables d’entendre et de se remettre en question… comme me le dirais mon meilleur ami « accepte la chose sans être en réaction contre elle » même si pour toi c’est tellement injuste et injustifiée… Bon courage et de grosses pensées.

  13. lala_croix dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord, je te souhaite vraiment la fin de tes tracas et une réponse positive à ton recours que tu puisses être de nouveau sereine ! et, au vu de ton parcours, tes batailles, ta ténacité et… ton blog, tu le mérite amplement!

    Et, désolé d’attérir « comme un cheveux sur la soupe » et peut-etre en as-tu déjà parlé, mais je n’ai rien trouvé à ce sujet (mis à part cet article qui mentionne ton parcous fongecif). Donc, comment
    as-tu fait pour rester en CDI pendant tes 3 années ? est-ce le fongécif qui a financé tes 3 années ?

    Merci de ta réponse et, courage bien sûr !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s