Les discussions de planning.

Dans le top des discussions en service, la première place revient au planning ! Bien avant, les patients, les abrutis de médecins et les enfants.

Ça occupe une place incroyable cette feuille des plannings. Ce qui est amusant, c’est le temps passé à regarder le planning des autres.

« Han, t’as vu, elle ne fait que des soirs. C’est clair qu’elle a été favorisée. »
« Mais tu avais demandé des matins, toi, non ? »
« Oui mais merde regarde comment ça l’arrange, elle ! Elle a la cadre dans la poche. »
« Mais toi tu as obtenu tous les matins que tu voulais. »
« Oui mais bon… »

Il y a tous les échanges de jours.
« Alors je te prends 3 soirs contre 2 matins en décembre et tu prends 5 nuits contre 6 matins en janvier. »
« Ok mais alors je prends aussi ces 2 matins contre 3 soirs et… »

Le top du top, c’est quand même les discussions de vacances. Même quand l’équipe est dans un grande cohésion apparente, les vacances des autres, c’est toujours « incroyable tout ce qu’ils ont obtenu ! » Entendu dans mon dernier stage:

« Non mais tu te rends compte que Julie a obtenu 4 semaines de vacances entre ses congés, les DS et récup entre juillet et aout ! »
« Oui mais la cadre disait qu’on était pas tendu cet été donc qu’elle avait pu donner tous les desiderata de chacun! Cool non ? »
« Non, à l’hôpital on ne doit poser que 3 semaines entre mai et septembre. »
« Oui mais si ça passe, autant en profiter non ? »
« Non mais moi j’ai posé 3 semaines car je respecte les règles et donc ça n’est pas normal qu’on accepte des congés aux autres. Si elle a ses 4 semaines, je vous préviens je me mets en arrêt maladie ! »
« Mais pourquoi tu ne poses pas une semaine supplémentaire ? »
« Non mais on na pas le droit !! Donc je ne le fais pas »
« Mais si ça passe. »
« Non c’est inadmissible, la cadre se doit de refuser. »
La fameuse Julie rentre dans l’office, tout le monde lui fait un grand sourire. Elle annonce qu’elle a hate d’avoir ces deux semaines de congés en mai, prend un café et repart.
« Ça lui fait 6 semaines entre mai et aout !!! Je préviens les syndicats !!! »

Publicités
Cet article, publié dans stage, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les discussions de planning.

  1. ah ah,c’est bien vu!..pour la dernière personne,elle peut toujours appeler les syndicats,les textes parlent bien de 3 semaines minimum ,rien n’interdit une 4ème semaine à condition de ne pas dépasser 31 jours consecutifs…ce qui n’est pas légal c’est d’imposer 2 semaines à un agent..
    en tout cas ton texte m’a bien fait rire 😉

  2. farashatun dit :

    J’étais comme toi, tout ça me faisait sourire voire même je trouvais ça pathétique avant. Mais ça c’etait avant.. Avant que j’ai des enfants (ah t’as oublié de parler des pauvres IDE célibataires sans enfants qui doivent se plier à des règles particulière genre si elle se met en repos le jour de la rentrée des classes elle se fait lyncher), donc je disais maintenant j’ai des gosses et oui je serais prête à n’importe quoi (bon j’ai des limites quand même lol) pour passer un mercredi par mois minimum avec eux et avoir quelques jours lors des vacances scolaires.
    Quand à la pauvre Stéphanie, si on ne la critiquait pas pour ses vacances, ça sera pour autre chose de toute façon, ma théorie est que nous sommes toutes des « stephanies » à un moment ou un autre, cette hypocrisie permanente m’énerve moi aussi.

  3. Effectivement, le planning est le théâtre de débats houleux et usant à la longue.
    L’idéal est de trouver sa paire : celle qui déteste les matins et te les échange volontiers contre tes après-midi ! Ou vice versa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s