Ma vie de maman: le sommeil

C’est dimanche, alors je vous raconte ma vie de maman.

Et là je vais vous parler du sommeil de mes enfants. Pas le mien car depuis 5 ans c’est du n’importe quoi. D’abord à cause de la grossesse: les angoisses et le stress que l’on peut avoir sur l’arrivée du petit, la difficulté à trouver une position confortable avec ce ventre (merci au coussin d’allaitement Big Floppy de Red Castle qui améliore le confort) et aussi les remontée acides ( la grossesse, ça n’est pas forcément très glamour). Et ensuite à cause des enfants….

Comme vous le savez donc, j’ai deux enfants. Il y a le grand, Clément,  qui dès la maternité dormait bien. La première nuit, il s’est endormi vers 22h et s’est réveillé à 8h. A part deux ou trois nuits un peu chaotiques dans le premier mois, ça roulait pas mal. Bébé allaité au sein jusque 9 mois. L’idéal. Quand j’entendais des mamans parler de leur bébé qui ne dort pas, je me disais intérieurement que peut être le problème venait d’elles, que peut être elles n’avaient pas coupé le cordon et qu’elles voulaient se lever la nuit pour être auprès de leur petit. Bref, qu’elle devait se pencher sur leur attitude parce que sinon un bébé dès la maternité ça fait ses nuits.

Et puis j’ai eu Thomas. Là j’ai compris ce qu’était un bébé qui ne dort pas. La première nuit est symptomatique. Il est né à 22h45 et il n’a dormi que 10 min par heure. Il ne voulait pas dormir à coté de moi mais sur moi. Avec le sein en bouche sinon, il hurlait. On s’est raccroché d’abord à l’idée qu’un bébé de 5 kg fait ses nuits. Il est né à 4.4kg ( gros bébé, oui je sais, merci la césarienne) alors on s’est dit qu’on allait vite être sauvé par cette idée miracle du 5 kg. Surtout au rythme des tétées, ça allait venir vite. Non, ça n’est pas aussi simple.  Pour me soulager un peu, une amie nous a prêté le cocoonababy. C’est super. Une sorte de coussin pour faire dormir le bébé en position fœtale mais sur le dos. Ça m’a libéré les bras pendant quelques heures. Mais pas encore de nuit complète. Et puis surtout étant né avec la taille d’un bébé de 3 mois, il n’a vite plus pu rentrer dedans.

J’ai lu tout ce que je pouvais lire. Le livre du DR THIRION sur le sommeil et le site internet, réseau Morphée sont ceux que je conseille particulièrement. Mais rien n’y a fait, il y avait toujours un ou deux réveils dans la nuit. Je me suis remise en question. Qu’est ce que je fais de mal ? Qu’elles sont mes envies profondes pour que mon enfant se réveille dans la nuit ?

J’ai essayé de le laisser pleurer, de le mettre dans une pièce éloignée pour ne pas l’entendre, je suis allée dans sa chambre pour lui dire que non je ne reviendrais pas, le papa est allé dans la chambre pour dire qu’on ne reviendrait pas, j’ai essayé la tétine mais ça n’a rien fait. J’ai même arrêté l’allaitement à 7 mois parce que je me suis dit qu’avec un bon bib ça allait le faire. Belle erreur. Durant l’allaitement j’arrivais au moins à me rendormir mais une fois stoppé,  pas moyen de me rendormir facilement. J’ai ouïe dire que durant l’allaitement, il y a avait des hormones qui permettent effectivement un endormissement de la maman. Mon médecin m’a prescrit des somnifères pour que je puisses dormir et ne pas entendre mon bébé, rien n’y a fait.

A 18 mois, j’ai décidé d’arrêter de voir mon généraliste et de consulter une pédiatre. Un miracle. Je lisais partout qu’il ne fallait surtout pas endormir un enfant au biberon. Ainsi donc je séparais bien le repas du coucher. Elle m’a dit l’inverse. Elle m’a dit de prolonger le rituel du sommeil par un bib avec lui dans mes bras. Ça a marché. Miracle, il s’est mis à dormir. On était en juillet, je venais d’apprendre que j’étais reçue au concours infirmière. Ouf.

L’année s’est bien déroulée. Avec une petite difficulté au moment du passage dans le lit sans barreaux car il se levait. Mais en le menaçant de le remettre dans un lit de bébé, cette période est vite passée. Et là s’est reparti. Je comprends: la séparation avec papa, le fait de se retrouver dans la même chambre que son frère, nouvelle maison etc…Je pourrais faire un film qui aurait peut être du succès : Incouchable.  Car là il me faut un rituel de 20h à 22h30 pour qu’il puisse enfin dormir. Du coup, le soir, pour bosser la pharmaco du S3 c’est un peu compliqué pour moi.

En écrivant ce billet, je me dis que peut être reprendre les rituels du câlin-biberon qu’on avait abandonné, ça pourrait peut être le refaire…

Maintenant, quand j’entends des parents avoir des difficultés sur le sommeil, je compatis car je sais que chaque enfant est différent et qu’il n’y pas une seule solution possible.

Note pour plus tard : penser à me jeter dans son lit à 4h du matin pour lui demander un câlin quand il sera ado et qu’il ne voudra que dormir !!

Publicités
Cet article, publié dans vie de maman/perso, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Ma vie de maman: le sommeil

  1. la flamenca dit :

    Hahaha! J’aime bien l’idée leur faire un calin nocturne quand ils seront ados!!
    Ma pitchoune de 18 mois se reveille encore aussi, j’espère qu’elle fera ses nuits pour ma rentrée en ifsi…

  2. guillemet jacqueline dit :

    la mienne n’a fait ses nuits qu’à 9ans ;et oui elle dormait avec moi mais quand on fait notre boulot ona besoin aussi de sommeil .maintenant 11 ans elle dort dans sa chambre depuis 2ans ;et pourtant elle est autonome, mure, toujours aussi caline; j’attend aussi l’adolescence pour les grasses matinées….

  3. alexandra dit :

    j’ai eu beaucoup de chance avec mes gnomes la première a fait ses nuits à 3 semaines, d’ailleurs je me suis réveillée en sursaut car j’ai pensé à un problème car je l’allaitais. Le deuxième à 2 mois et demi car étant né en été avec les nuits avec 28° la nuit c’était pas évident pour personne. Mais j’ai toujours compatis avec les parents dont les enfants avaient des difficultés d’endormissement car aucun parent n’est parfait ni n’a la recette miracle pour les enfants. Donc pour ma part non je n’irai pas à 4h du matin pour réclamer un câlin lorsqu’ils seront ados :D.

  4. manuella dit :

    Moi je bataille tous les soirs , mes enfants ont 4 et 2 ans et c’est la guerre le soir..ils ne s’endorment que vers 10 h30 ..voir 11 h .. alors c super sympa quand tu sais que tu te leves à 5 h et que bien evidemment tu t’es tellement ennervée , que tu n’arrives pas à dormir !! ah quel bonheur, le couchage !! alors oui moi aussi , je pourrais collaborer au film, lol, incouchage !

  5. emi dit :

    la guerre aussi en ce moment avec la mienne de 3 ans 1/2 qui m’a dit qu’avec mes horaires, elle ne me voyait pas assez. Je pense aller pleurer dans sa chambre à 5 h quand elle sera ado et à hurler  » j’ai besoin de toi » comme elle fait en ce moment !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s