Parfois, il vaut mieux rester dans son lit.

Ce matin, mon réveil a été un coup de pied dans la figure. Ça démarrait mal, il aurait mieux valu pour moi rester dans mon lit. Si j’avais su.

Réveil donc par coup de pied car la veille, impossible d’endormir mon tout petit dans son lit. J’ai cédé. Je sais, ça n’est pas bien , Dolto, tout ça…Mais voilà, Dolto elle ne vient pas coucher mon petit le soir !
Je vais dans la salle de bain, je glisse sur une flaque d’eau. Mon suspect n°1 est mon grand qui a dû se louper en faisant pipi. Ça démarre mal je vous le dis, j’aurai dû me recoucher.
Je me coupe en faisant une tartine et me brule les doigts avec le café, mais j’y vais quand même. Je sors de chez moi, je vois les poubelles que j’ai déposé la veille étalées partout sur la route. Saletés de chiens et chats. Mais j’y vais quand même !
La route est complètement couverte par un épais brouillard obligée de rouler lentement, je trouve une place super loin sur le parking, j’attends les ascenseurs pendant 10 minutes. J’arrive à la tisanerie, les trans sont finies pourtant je suis un peu en avance. L’IDE de nuit voulait partir vite.

Je tourne avec une IDE qui ne me connait pas alors elle ne veut pas me laisser faire grand chose. Elle me propose de piquer un bilan. Cool….mais non en fait car je n’y arrive pas. Un deuxième…j’y arrive pas non plus. Le troisième, ce ne sont pas des veines mais des autoroutes, je vais bien arriver quand même. Non pas du tout. Rien du tout.

« Des Idées, tu veux bien aller faire la rinçure ? » J’y vais, je touche à peine le piston que la dame se met à hurler. « Vous me faites trop mal !!! J’en peux plus. » L’IDE arrive. L’interne aussi pour poser deux trois questions. Et là l’IDE pousse sur le piston mais la patiente ne dit rien.

Je vous passe:

-les passages au gha sur ma coupure du matin,

– mes lèvres gercées, parce que je suis enrhumée, le nez qui coule, les éternuements,

– le fait que j’ai oublié mon repas à la maison,

– que j’ai laissé mon tel portable dans mon vestiaire ce soir,

– que j’avais oublié ma carte bleue chez moi et que j’ai dû payer par chèque à Carrefour et que ça prend des plombes les vérifications avec les surgelés qui attendent,

– que quand je rentre, j’ai dû me taper le ramassage de ma poubelle éventrée,

– que j’avais laissé la cafetière allumée…

Je pense que je peux officiellement dire que pour l’instant, j’ai vraiment passé une journée de merde.

Publicités
Cet article, publié dans stage, vie d'ESI, vie de maman/perso, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Parfois, il vaut mieux rester dans son lit.

  1. et en plus elle est pas finie, songe aux merveilleuses surprises qui t’attendent encore ♥

    • bon je ne parle pas de l’énorme crotte d’oiseau qui est tombée sur ma voiture sur le parking de l’école, hein ? j’en parle pas ?

      • Véronique dit :

        non, tu ne parles pas non plus du morceau d’hypafix qui est resté collé à ta chaussure pendant un bon moment…

  2. 10h17 dit :

    Mince, je compatis…. Bon courage pour la fin de journée, de semaine, etc.. En espérant que ta crève aille mieux. Bisous ! (mais de loin, garde tes microbes merci)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s