C’est reparti !

A y est, j’ai de nouveau internet à la maison.

Je peux donc vous raconter la reprise. J’ai eu deux jours d’école pour les inscriptions, l’accueil des premières années, préparation avant le départ en stage.

Et puis c’est parti pour le stage. Je suis en médecine interne et infectieuse. J’avais très peur de tomber sur une équipe surbookée, au bord du burn out, détestant les étudiants particulièrement les étudiants de la nouvelle réforme, les IDE qui détestent les AS et les AS qui haïssent les IDE. Et bien pas du tout.

Ouf, je suis dans une équipe super dynamique ! Les Ide et AS font un vrai travail d’équipe. Ils ont l’air ravi d’avoir des étudiants. On sera 4. 2 de première année et 2 de deuxième année. Je suis pendant 2 semaines avec les AS puis avec les IDE. J’adore ce principe. Je n’ai pas fait une toilette depuis avril alors je suis contente de reprendre la main en douceur. Je suis sur un roulement classique, cela signifie que je travaille le week end. J’aime beaucoup ça aussi !

Je réalise depuis que j’ai commencé que j’ai beaucoup de lacunes dans la toilette. Je n’ai quasi pas fait de toilette d’homme. A la maison de retraite il n’y avait quasi de femmes à mon étage. Un seul monsieur qui avait juste besoin qu’on lui lave le dos. J’ai aussi quelques lacunes pour la préparation du chariot. Mais là je commence à être au point.

Petite anecdote toilette : un monsieur d’à peu près mon âge est hospitalisé. On me dit :  » Allez Des Idées, tu vas faire l’aide à la toilette du monsieur. » Ok, je fais mon chariot, je lui amène le nécessaire. Et là il me dit qu’il a trop mal, qu’il veut que ce soit moi. Pff, bon je fais le visage, le torse….Et puis je lui dit que bon il devrait quand même faire lui même « la petite toilette. »  » Non mais ça me dérange pas, allez y car là j’ai vraiment mal. » pffff.

Je lui ai mi le gant de toilette dans la main et je lui ai dit qu’il était vraiment important pour lui de continuer sa toilette.

Excuse n°1: L’infirmière ne doit pas tout faire à la place du patient et inciter le patient à sa plus grande autonomie

Excuse n°2 (la vraie): je trouve que ça n’est pas facile de faire la toilette d’un homme de mon âge.

Bon il a pu le faire et n’en a pas souffert.

Anecdote diabète: l’infirmière pendant les trans dit qu’une patiente diabète à une glycémie à 15. Hein ? Quoi ? Urgence médicale ! Elle doit être dans le coma. Mais là je vois tout le monde reste calme, alors je me dis que bon j’ai dû mal comprendre et que ce doit être 1.15g/L. Et puis au cours d’un tour l’IDE me propose de faire la glycémie capillaire. 7.7 !!!
Mais c’est énorme ! Et la patiente qui me regarde avec un grand sourire. L’IDE me demande ce que j’en pense, je lui dis que c’est quand même très élevé ! Et de me répondre que non, c’est pas mal pour une diabétique etc…Et là je me dis que, mince, mais je n’ai donc aucune connaissance sur la glycémie. Comment cet appareil va au dessus de 6g/L alors qu’à l’EHPAD où j’étais ça marquait High si trop élevé.

Explications, mais beaucoup d’entre vous ont sans doute déjà compris,  l’appareil affichait en mmol/L alors que moi je pensais en g/L.

Voici les normes : 3,3 – 5 mmol / L         soit       0,8 – 1,2 g / L.

Publicités
Cet article, publié dans stage, vie d'ESI, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour C’est reparti !

  1. Illina dit :

    Ah les normes !!! Reprise pour moi aussi et il va falloir que je remette le nez dedans (et pas que pour ça d’ailleurs).
    Heureuse de lire que tu te sens bien pour ces premiers jours de stage… Bonne continuation…
    Illi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s