Quand un oral de concours part en cacahuète !

En ce moment j’ai plein de messages de demande de conseils sur les oraux.
J’ai passé trois oraux. Deux ce sont très bien passés, mais il y en a un qui est parti en cacahuète.
Mon but n’est pas de vous faire peur mais au contraire de vous dire que l’on peut rater un oral et être ESI !

Voilà, j’arrive à mon tout premier oral. J’ai tenté trois concours, j’ai les trois écrits. On arrive aux oraux sans les notes. J’arrive donc dans cette école flambant neuve. Dans mon choix, c’est la dernière. Elle est privée et donc plus chère que les autres. J’y vais quand même car peut être n’aurais je pas le choix.

-9h30: A l’accueil, la personne est au téléphone, ma convoc est à 10h. Il est noté que je DOIS me présenter à l’accueil donc j’attends que la personne raccroche. Je ne peux décemment pas stopper la conversation importante qu’elle est en train d’avoir :
– Oui je t’assure il y a des promotions en ce moment dans tel magasin…bla bla bla. …Il parait qu’elle n’est pas venue mais qu’en fait ça n’est pas un vrai arrêt maladie mais qu’elle est en Martinique, tu te rends compte???…bla bla  bla..Oui moi j’aimerais bien aller en Martinique mais tu vois avec George en ce moment on est un peu ric rac question finance …bla bla bla

-9h38 ( 8 minutes à écouter un conversation perso c’est long..): elle raccroche me demande si c’est pour l’oral, me montre un groupe de personne : « Attendez avec les autres. » Tout ça pour ça….

-10h00: on nous fait monter dans les étages puis on nous installe 4 par 4 devant des salles de classe.

-10h30, le jury ouvre la porte, ils vont prendre un café. Dans les autres salles, cela fait une demi heure qu’ils ont commencé.

-10h45: le jury revient, ils nous font rentrer toutes les 4. L’oral commence, on s’installe toutes devant eux et l’on doit discuter devant eux pendant 5 minutes du sujet : l’insécurité à l’école. Je suis avec de jeunes filles qui commencent à dire que les jeunes se sentent en insécurité à cause des parents ( sic ). Je tente de parler de la phobie scolaire, des jeux dangereux. Mais les petites nanas sont parties dans leur truc d’ado anti parents.

-10h50: on m’annonce que je serais la dernière à passer. ( Fait chier !) J’attends dans les couloirs, je vois une troisième année avec un corset suite fracture qui arrive en courant ouvre un porte de classe. Les gens sont en train de s’installer mais la formatrice lui dit qu’elle est en retard et qu’elle n’a pas le droit de rentrer. Elle va attendre une heure devant la porte. Cette étudiante me dit : « Ici c’est scolaire, si on est en retard, on n’a pas le droit de rentrer. » Je lui dis: « c’est con, le cours n’avait pas commencé. »  » oui ici c’est scolaire. »

12h15: c’est mon tour. il est donc midi passé, le jury a faim. Ils vont me bouffer.

Ils sont trois, un homme et deux femmes.

Je fais mon laïus sur le sujet de l’école. Il s’énerve en criant: « Mais qu’est ce que vous connaissez à la phobie scolaire : rien ! Alors n’employez pas des mots que vous ne connaissez pas. »

Puis viens la présentation :

Moi: –  » J’étais conseillère dans une banque et à mon congés parental j’ai décidé de passer les concours. »

Lui:  » Ah oui, donc la finance s’écroule, c’est la crise, les rats quittent le navire. »

Moi ( en tentant de sourire ) :  » J’ai l’air d’un rat ? »

Jury , l’air grave: « …… »

Moi ( bégayant): « Non ça n’est pas un choix opportuniste de fuite mais un vrai choix de retour vers mes premiers amours. J’ai tenté le concours médecine il y a 10 ans … »

coupage de parole.

Lui: –  » Eh bah voilà, encore une étudiante ratée de médecine qui tente de faire  infirmière pour être un petit médecin. »

Moi ( toujours en tentant de sourire): –  » J’ai l’air d’une étudiante ratée ? Non je n’ai aucun regret d’avoir raté médecine, d’autant que je vois mes amis qui ont réussi le concours et qui n’ont pas encore commencé à avoir une vie de famille. Moi je me suis construite, j’ai deux enfants…

coupage de parole

Lui: – « Parlons des enfants, comment vous pensez faire avec vos enfants pour vos études, et le travail après avec des horaires difficiles. »

Moi: –  » Je ne serais pas la première étudiante ni infirmière à avoir des enfants. Il suffit de s’organiser. Malgré les horaires difficiles, les infirmières arrivent à fonder des familles. Pourquoi pas moi ? »

Lui: –  » si vous croyez que c’est aussi facile que de se dire que je ne suis pas la seule… » en levant les yeux au ciel…

….. bla bla bla

Lui:  » Parlez moi de votre vision de l’infirmière. »

Moi:  » Pour moi, l’infirmière est la charnière entre le patient et une équipe pluridisciplinaire. Elle peut agir sur prescription médicale mais aussi..

coupage de parole

Lui:-  » Et voilà on y arrive, encore une qui envisage le grand dieu médecin et l’infirmière qui obéit aux ordres. »

Moi: –  » non ça n’est pas ce que j’ai dit, c’est un travail d’équipe, il  y a une part sur prescription et.. »

coupage de parole

Lui: –  » Oui c’est ça, l’infirmière n’agit que sur ordre du médecin et ne fait qu’obéir, pas de rôle propre… » ( en levant les yeux au ciel)

Moi: –  » Non ça n’est pas ce que j’ai dit, vous ne m’avez pas laissé terminer ma phrase, il y a une part sur prescription et une part du rôle propre sur les soins de confort, les pansements…

coupage de parole

Lui: –  » Oui vous resortez ce qu’on vous a appris en prépa là. »

Moi: –  » Non je n’ai pas fait de prépa. »

Lui: –  » Non bien sûr » ( sur le ton de l’ironie)

…..bla bla bla

Lui:  » Quels sont vos projets si vous êtes infirmière ? » ( ton agacé)

Moi:  » Initialement, j’avais le projet d’être puer..(il lève les yeux au ciel) mais j’ai réfléchi et je me suis dit que 4 ans d’études ça faisait beaucoup. Je me suis interrogée, si mon projet étant les enfants, les bébés, si je ne préférais des études courtes, type auxi puer. Mais finalement, je crois que mon besoin de responsabilité et de perspective d’évolution est important donc j’ai choisi infirmière. Et puis j’ai réfléchi, je me suis demandé si mon seul objectif était d’être puer si je pouvais tenir 4 ans d’études et surtout est ce que j’ai envie d’être IDE  pour des adultes car je peux ne pas réussir le concours puer  ou ne pas avoir de finances suffisantes, et la réponse m’est apparue évidente que je voulais être infirmière. Je me laisse aussi le temps des stages pour découvrir les facettes du métier. »

Lui: – » Ok donc vous n’avez rien compris. Vous me dites que pour être auxi puer il faut 4 ans, j’ai envie de vous dire que vous n’avez rien compris. »

Moi: –  » non je n’ai pas dit ça… » coupage de parole par une des femmes du jury

Elle:  » Non elle n’a pas dit ça, elle a bien dit 1 ans auxi puer et 4 ans puer. »

( ah tiens, les autres personnes du jury ne sont pas muettes ?)

….

Je vous passe la fin…

J’ai eu 9/20 ce qui est éliminatoire. J’avais eu 17 en culture gé et 14 en test psycho technique à cette école. En mettant, 9/20 ils étaient sûrs de ne pas me revoir…

Pour mes autres concours, j’ai eu des jury hyper agréables. Des femmes, d’une très grande gentillesse.

Les autres sujets : « Les plus victoires sont celles que l’on gagne sur soi même. qu’en pensez vous ? » (mon IFSI !!) et une photo des décombres du Worl Trade Center avec un pompier à analyser.

Sur les autres concours, j’ai eu 18/20 et 17.5/20 à mes oraux ! Donc on peut rater un oral et être ESI.

Publicités
Cet article, publié dans vie d'ESI, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Quand un oral de concours part en cacahuète !

  1. Amé dit :

    J’aime beaucoup ton sens de la répartie!

  2. Evidence dit :

    Tout pareil à un concours au top (18/20), et le second je rentre dans la pièce, ils me regardent et la je comprends non c’est pas ici que je vais faire mes 3 ans. J’ai été jugée sans pouvoir m’exprimer…. mais tant mieux le 1er oral était celui où je voulais aller.

  3. Jeanne dit :

    Dans moins d un mois, je passe l oral. Comme toi, maman de 2 enfants en reconversion après qqs années ds une banque, mais j espère ne pas avoir le même jury. En tout cas, belle repartie!!

  4. Evidence dit :

    Moi je pars du principe que si je suis ici c’est que je suis motivée, et comment ils peuvent nous juger sans connaitre notre vie. Enfin j’aimerai pas être à leurs places à faire les entretiens

  5. Sasss dit :

    oulala heureusement que tu réussi à garder ton sang froid… J’espère ne pas tomber sur un jury comme ça car je perds facilement mes moyens face à des gens comme cela… Mais je m’entraine donc on verra bien!
    Si je peux me permettre, tu as été acceptée dans un IFSI de quelle région?

    • Je n’ose pas dire dans quelle région car un camarade bloggueur s’est vu demander de fermer son blog quand la directrice de son IFSI a su qu’il a avait créé un blog.

      • Sasss dit :

        oui je comprend, je me doutais de ta réponse. Enfin, heureusement que tu n’as pas été dans celui là!

  6. C’est amusant, moi je suis de l’autre côté de la barrière (le méchant Jury…lol) mais jamais je ne me permettrais jamais de couper la parole, de critiquer ouvertement les propos des candidats et de leur dire qu’ils n’ont rien compris. Nous ne sommes pas là pour juger la personnalité des candidats mais leur aptitude à pouvoir suivre la formation.
    Je suis arrivée dans cette profession vraiment par hasard et si à l’époque j’avais du passer un oral je n’aurais pas été prise (trop timide, ne connaissant rien de rien à la profession et n’ayant jamais vu un hôpital, ni un malade de ma vie) j’ai appris pendant mes 3 ans d’étude à découvrir et à aimer ce métier et je pense avoir été une très bonne infirmière. J’ai ensuite changé de profession mais je suis restée dans la santé.
    Alors en jury je suis toujours gênée quand mes collègues disent que le candidat est trop jeune (je suis entrée à l’IFSI à 17 ans moi) ou qu’il n’a pas d’expérience de la maladie ou pas assez de connaissance de la formation, du métier ou pire pas la vocation…. On a quelques années pour se former justement, pour gagner en expérience, en maturité (en humilité aussi parfois)
    J’avoue que choisir un candidat sur 20 minutes d’entretien c’est pas génial, j’ai d’ailleurs pendant un moment arrêté d’être jury car non satisfaite des conditions de sélection.
    Alors bon courage pour ta formation, et pour le reste….

    • merci pour les encouragements ! c’est intéressant de savoir ce qui se passe de l’autre coté de la table. J’ai l’impression que les gens attendent des étudiants, qu’ils soient déjà des professionnels. A quoi serviraient les étude alors ??

  7. Fdez dit :

    Félicitations pour ton entré ! Personnellement, j’ai passé 2 oraux un qui c’est super bien passé mais je me suis fais allumé avec un 6/20 ( je n’ai pas compris pourquoi, j’ai RDV avec la directrice) et un autre où dès que je suis entré dans la salle j’étais sur de ne pas être admis….
    Je penses qu’il y a une bonne chance que je me suis fais remballé pour le faciès… Je suis un homme, rugbyman et cadre dans l’informatique donc direct « out » je pense….

    • ça dépend des IFSI. Nous on a deux costaud dans la promo type rugbyman avec un franc parler et ils sont passés. Je pense que chaque formateurs à des attentes particulières. Ne te décourage pas pour la suite. N’hésite pas à dire ce que t’a répondu la directrice de l’IFSI.

  8. Laelle dit :

    Moi j’avais passé 5 concours. Pour l’un d’entre eux, j’ai été reçue par un jury constitué de 3 pures vieilles biques aigries. Rien qu’à les voir, on avait tout compris. J’ai su dès le départ qu’il faudrait se tenir à carreaux et sortir des phrases passe-partout, c’est ce que j’ai fait et je m’en suis sortie avec un 10/20 (me semble t’il de mémoire).

    A un autre oral, j’ai sorti une ânerie (je sais laquelle, avec le recul), donc je m’en suis sortie avec 7/20.

    En oral, il y a des « bourdes à ne pas faire », notamment de simplement parler d’une première année de fac de médecine. Pour eux, c’est un gros mot. Tu es jugée rien qu’en en parlant. Ils reçoivent tellement de gens qui vont faire l’IFSI car ils ont raté leur première année (je sais que ce n’est pas ton cas mais ça permet de comprendre certaines réactions) qu’ils sont blasés rien à entendre les mots « première année de fac de médecine ». Après, il y a le jury un peut fut-fut qui voit plus loin que le bout de son nez, et il y a les autres. Quand on voit le niveau moyen de certains cadres de santé, ceci explique parfois cela…

    • prisca dit :

      oula je commence à avoir un peu peur, je suis actuellement en faculté de médecine j’avais pourtant passé un concours il y a deux ans et j’avais eu l’écrit et l’oral sans avoir bossé!! un 16 pour l’oral mais suite à ce commentaire je panique un peu surtout si l’on me demande quelles études je fais actuellement … Je désire vraiment devenir infirmière et je vais même travailler dans un hôpital pendant deux mois cet été!!

  9. Karo dit :

    L’annee derniere j’ai eu l’ecrit, je passe à l’oral, tout se passe bien, mais bien sur il y a toujours des mechants et des gentils, ils m’ont classé direct. Pour eux, (biensur parce qu’ils ont pas ecouté), j’etais la fille qui veux deja etre cadre, tres sure d’elle parce qu’elle passe un seul concours, qui connait tout dans la vie. Fin bref, je suis ressortie avec un 7 alors que les ecrits je les ai eu les doigts dans le nez! Degoutee

  10. DoL dit :

    HHHOOOUU ça me rassure, je vois que je ne suis pas le seul à m’être pris une note pourri à l’oral, 6,83 . Je crois que le plus frustrant c’est le 0,03 , bonjour la notation!!!…
    J’ai du tombé sur des racistes des mecs dans le bâtiment, ça c’est senti rien que par la réaction de la formatrice membre du jury quand j’ai dis de quel secteur d’activité je venais…

  11. deb dit :

    Je vais être jury en tant que psychologue clinicienne et j’aurais apprécié ta répartie, ton humour et ton sens de la réplique ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s