Ma première prise de sang !

Reprise du jour, bonjour !

Voilà une semaine et demi que je n’étais pas en stage. Ça me faisait bizarre de reprendre aujourd’hui. J’ai toujours la voix cassée puis ma bronchite. Mais je ne suis plus malade . Il faut reprendre.

Je suis arrivée en avance pour voir un peu les trans,  s’il s’est passé quelque chose ( un autre décès, départ aux urgences..). Mes petites mamies vont bien, cool. Mon petit papi est revenu de l’hopital. Tout le monde est là. C’est parti pour une belle journée.

D’abord la veilleuse, viens me voir en me disant : « Papi dit qu’il a du mal à respirer tu peux aller le voir ? » « Euh oui, pourquoi pas ? Je préviendrais l’infirmière quand elle arrive. » « Mais tu n’es pas l’infirmière ? »  » Non, Non, je ne suis qu’en première année, mais je vais prendre ses constantes. »  Me voilà partie chez papi pour prendre sa sat, sa tempet, sa tension. Tout va bien. Il me semble ravi de me voir. C’est agréable. Et puis je me sens infirmière en vrai d’y aller seule.

Je fais 3 toilettes avant l’arrivée de l’infirmière. Quand elle arrive, elle me dit tout de suite:  » Il y a une prise de sang à faire pour papi, ses veines sont des autoroutes, c’est toi qui va la faire. »

Moi: « Mais… euh…. tu sais je n’en ai jamais fait et je n’en ai vu qu’une. » Elle :  » tu vas très bien t’en sortir,  on y va. »

Si elle le dit ….

Elle me pose le garrot, me donne l’aiguille et me dit : « biseau vers le haut, tu rentres, tu suis la veine et tu rentres le tube une fois que tu vois que tu as un retour. »  » OK ».

Petit coton d’alcool, aiguille, biseau vers le haut, « Monsieur, je pique. » Je ne suis pas sure de comprendre où je dois piquer mais j’y vais. Hum ?..Ok il faut que je donne une petite impulsion plus importante pour rentrer dans la veine. J’y vais. Parfait je suis dedans ! J’ai mon retour. L’infirmière,  sans doute en sentant mon stress, enfonce le tube. Pas de sang qui coule. Je bouge un peu l’aiguille et c’est parti. Boule de coton, sparadrap, fin du garrot, retirage d’aiguille Je l’ai fait ! Ma première prise de sang !

Ensuite, j’ai fait les glycémies et insuline toute seule. On a fait la distribution des médicaments ensemble et dans une bonne ambiance. On va faire les pansements, elle regarde un peu comment je fais puis me laisse toute seule. Super, la résidente est beaucoup plus sympa et détendue quand je suis seule.  Les aérosols, elle me laisse faire seule. Bref la journée est passée sans même que je m’en rende compte et j’ai adoré ! JE suis contente d’avoir repris

 

(Mon grand, bientôt 4 ans,  est à coté de moi au moment où j’écris mon billet. Lui :  » tu fais quoi ? » Moi: « j’écris des choses. »  » tu écris quoi ? » « Ma vie. » « Ta vie de quoi ? »  » Ma vie au travail . »  » Au travail de quoi ? »  » Tu sais la journée, maman elle va travailler. »  » Tu fais quoi ? »  » Une prise de sang. » « …ah d’accord… »)

Publicités
En passant | Cet article, publié dans stage, vie d'ESI, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Ma première prise de sang !

  1. Illina dit :

    Lol elles sont chouettes les réflexions des petiots (remarque celles des petits papys et mamies ne sont parfois pas mal non plus ;oD). Contente que ça se soit bien passé… ça fait toujours du bien d’être épaulé et de travailler dans une bonne ambiance. A très vite…

  2. Jean-Michel dit :

    aah … la première prise de sang ! L’acte par lequel on est infirmier… ou pas…
    Je suis toujours étonné de voir combien cet acte est marquant pour tous. C’est vraiment l’Acte infirmier par définition, au moins dans l’imaginaire collectif, et dans notre imaginaire d’étudiant en soins infirmiers.
    Alors que, et maintenant que tu l’as fait une fois, tu seras peut être d’accord, il est technique, demande de la dextérité, n’est pas des plus simple, mais est loin d’être celui qui a le plus de conséquence.
    Si on rate une veine, on peut toujours repiquer, c’est pas sympa pour le patient, c’est douloureux (mais généralement supportable) mais sans grave conséquences (généralement si fait dans les règles d’hygiène et d’asepsie). Au pire on peut toujours passer la main à un(e) collègue.
    Par contre, rater sa relation avec le patient, tenir un propos « déplacé », divulguer une information, ou parler dans un jargon incompréhensible, ou au contraire avoir une relation de soin adapté à la personne, à ses attentes, à son état de santé ; faire une toilette en respectant l’intimité, le rythme de vie, les croyances du patient, qui font aussi parti du rôle propre, ces évènements sont moins marquants, moins attendus, parfois (trop souvent ? ) négligés par les infirmières expérimentées, ou par nous même étudiants en quête de se savoir et de cette technique académique du « geste » et de la piqure…
    Ceci dit, cette réflexion n’engage que moi, si tu as des pistes pour répondre à ce questionnement sur le  » pourquoi la prise de sang plutôt que le reste », je suis preneur 🙂

    Félicitation d’avoir réussi cette première prise de sang ! C’est chouette d’y arriver comme ça, ça donne du courage pour la suite !
    PS : j’espère que ce commentaire n’est pas « incisif », ton blog et ton style sont très chouettes. C’est très agréable de te lire et de suivre ton évolution, cela me permet de réfléchir aussi à ce que je fais/vie/apprends

    • Mais c’est la représentation de l’infirmière et sa piqure ! mais je ne sais pas si finalement la technique est forcément ce que l’on attend le plus. Dans mes interrogations ou remarques de stage je crois que je parle de ma découverte des personnes âgées, de la relation qui se créer.
      Mais je dis je crois car j’ai un doute en fait. Je fais des brouillons, je les efface je réécris etc..;mais vraiment moi j’y pense beaucoup. Est ce que j’ai bien dit telle chose au patiente etc? Mais par contre, je réfléchis moins à mon geste. mais je suis contente de l’avoir fait effectivement.
      Ton commentaire est plus que le bienvenu, parce que du coup, je me demande si je l’ai écrit finalement la partie relationnelle.
      Et j’adore réfléchir et me poser des questions !

  3. mammaloup dit :

    Bravo pour cette première ! On sent tellement la joie et l’humanité en te lisant, tu dois être une chouette infirmière 🙂

  4. Mama dit :

    Bravo !! Et bien nous aurons fait notre première le même jour.

    Je suis arrivée dans l’office, j’ai vu une montagne de bilans à piquer je me suis dit chouette je vais piquer, et là j’apprend que c’est l’ide qui aide la cadre qui pique tout pour nous décharger de travail….. Mine déconfite….. celle ci rentre dans l’office je vais pour essayer de négocier pour qu’elle m’encadre sur une ou deux prises, elle ouvre la bouche avant moi et me dit  » Ah! Mama je te cherchais, je vais piquer tous ces bilans car se sont des personnes dures à piquer mais je t’en ai gardé 4 de côté, de belles veines, elles sont à toi 🙂  »
    Dans ma tête ça fait « toutoutoutoutoutoulou !!! »
    Mon ide m’a encadré pour la première, m’a donné quelques conseils et m’a dit d’aller piquer les autres.
    Bonne journée, très bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s