Mon petit guide pour la toilette.

Moi ce qui me manquait en première année, c’est un petit guide pour faire une bonne toilette.

Voilà comment je procède, comment on m’a expliqué faire une toilette idéale. Si vous repérez des erreurs ou de choses que vous pensez qu’il ne faut surtout pas faire, n’hésitez pas à m’en faire part.

Attention ceci n’est pas un protocole à suivre mais un petit guide.

Avant de commencer la toilette, il faut se renseigner sur le patient, sur sa capacité à se mobiliser, s’il est incontinent urinaire et fécal et sur son « agenda » de la journée afin de savoir quand il est opportun de lui faire la toilette.

Prenons le cas d’un toilette au lit

Préparation

Préparation du chariot: une bassine, des gants de toilettes, deux serviettes, des draps, taie d’oreiller, chemise, un sac poubelle, une protection si besoin ou absorbex si besoin, une lavette pour la désinfection du lit et un tablier.

Je rentre dans la chambre, je mets la présence ( petit bouton qui permet de signaler par une petite lumière à l’extérieur de la chambre qu’il y a un soin en cours. En théorie, donc personne ne rentre en voyant cette lumière…en théorie, hein ?) et je ferme la porte. Je précise au patient que JE vais faire la toilette ou JE vais l’aider pour la toilette. On est un con, on évite de l’employer ( bon mais ça encore c’est la théorie hein ?). Bien évidemment je m’assure que le patient est consentant. Je vérifie s’il y a des crèmes à appliquer ou poudre contre les mycoses.

Et c’est parti, mettage (oui je sais que ce mot n’existe pas en bon français) du tablier, remplissage de la bassine d’eau, préparation du savon ( j’essaye d’utiliser celui du patient.), monter le lit à bon hauteur, allonger complètement le patient, laver la barrière et le pied et tête de lit ainsi que la tablette du patient ce qui pourrait permettre de poser un drap propre dessus, enlever la couverture et l’oreiller mais laisser un drap. Se laver les mains au GHA ( gel hydro alcoolique).

Haut du corps.

Mouiller un gant, laver le visage. Je le fais sans savon sauf si le patient le demande. Essuyage du visage avec une serviette. Ce sera celle pour le haut. Ensuite, j’enlève la chemise de nuit mais je laisse le drap sur la bas du corps ( pudeur, dignité, froid) gant + savon : je lave le bras opposé et partant du haut du bras vers la main, aisselle opposée, torse, bras de mon coté, aisselle. Rinçage. Essuyage avec serviette du haut du corps. Je laisse une serviette sur le haut du corps ( toujours pudeur, dignité froid).

Bas du corps

Je passe aux jambes. Je laisse le drap sur les parties intimes même s’il y a une protection toujours pour des questions de pudeur, dignité et froid. Je pars du haut de la jambe en faisant des cercles autours de la jambes jusqu’au pieds. Bien passer entre les doigts de pieds. Rinçage puis essuyage. Très important de bien sécher entre les doigts de pieds pour éviter les mycoses.

Je mets la chemise que je replie sur le ventre pour ne pas qu’elle touche le sale.

Petite toilette

Je vide la bassine, je me lave les mains, je remplis la bassine et je mets des gants, c’est parti pour la petite toilette. ( attention aux barrières en s’éloignant à la salle de bain)

Pour une femme, replier la protection entre les jambes,  laver le pubis et entre les jambes, écarter les lèvres , laver. Pour rincer, j’ai souvent vu des personnes qui prenaient un gant bien mouillé et l’essoraient en laissant l’eau bien coules sur les lèvres. Ça me semble pas mal. Bien essuyer pour éviter les mycoses.

Pour un homme, laver en le pubis et entre les jambes, le pénis en décalottant. Rincer et ne pas oublier de re-calotter.

Le dos

Je mets ensuite la serviette pour couvrir la personne le temps de faire le dos et les fesses. Tourner la personne sur le coté. Si la personne ne peut pas se tenir à la barrière, je préfère être avec une collègue pour la tenir.

Laver le dos, rincer, essuyer avec la serviette du haut.

Enlever la protection, laver les fesses, rincer, essuyer. .

Installation du patient

Je repousse le drap sale sous le patient, un petit coup de lavette sur le lit,  je remets un drap propre sur la moitié du lit accessible. Comme la personne reste au lit, il faut laisser de la marge en haut pour pouvoir remonter le patient avec le drap. ( En gros on ne borde en haut et mettre le drap à ras du haut du matelas). On prépare la protection. On remet le patient sur dos. Je remets la barrière et change de coté.  Ouverture barrière, retourner patient de l’autre coté, j’attrape le drap sale et je le mets sous le guéridon. Lavette sur le lit. J’enlève mes gants. Je tire sur le drap propre et mets bien la protection. J’installe le patient sur le dos et referme la protection. Je mets bien la chemise. J’installe bien le patient vers le haut du lit et centré sur le milieu. Si le patient ne peut pas aider pour se mobiliser alors j’appelle une collègue. Je tire sur le drap pour ne pas qu’il y ait de plis sous le patient.  Je mets l’oreiller au propre. Je fais le lit. Je referme la barrière.

Bien penser à redresser le patient. Petite coiffure, soins de bouche, mettre les appareils auditifs/dentaire si besoin, lunettes, bijoux, parfum… Baisser le lit

S’assurer que la sonnette est à portée de main ainsi que la boisson.

Après avoir vider la bassine, je sors en demandant au patient si tout va bien et j’enlève la présence.

Voilà comment je fais la toilette d’un patient de manière idéale.

Pour les gants de toilette je donne pas de précision. J’avoue que j’en utilise beaucoup. En EHPAD j’en utilisais 3. Un pour le haut, un pour le bas et un pour la petite toilette.

A l’hôpital, j’en utilise au moins 6 car ce sont des jetables. 2 par parties du corps : un pour laver et un pour rincer ( voire plus si présence de caca !)

Ne pas hésiter à me faire des remarques si vous remarquez des incohérences.
Cela fait trois jours que manie et remanie ce billet avec mes enfants qui jouent autours…Donc plein d’erreurs possibles. N’hésitez pas aussi à donner vos trucs et astuces.

About these ads
Ce contenu a été publié dans stage, vie d'ESI, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

21 réponses à Mon petit guide pour la toilette.

  1. Ninon dit :

    C’est bien mais juste a un moment tu ne respecte pas les règles d’hygiène « du plus propre au plus sale » : Apres avoir fais la petite toilette tu tourne ton patient et tu lui lave le dos … Et tu ne change pas l’eau de la bassine ? Il faut que tu rechange l’eau a ce moment la :) J’espere que sa t’aidera a completer !

  2. Matt dit :

    Perso, je fais d’abord le torse et les aisselles avant les bras et les mains à la fin de la toilette du haut. je pars du principe que je ne sais pas où les mains ont traînées avant ^^
    Sinon pour le reste, c’est très cohérent ;)

  3. Sophie dit :

    Tu as oublié la prévention d’escarre sur les talons, sacrum, dos … Sinon c’est bien

  4. audeavf dit :

    C’est sympa d’avoir fait cette petite fiche pour ceux et celles qui n’en ont jamais fait. Perso je ne procède pas vraiment comme çà. Je fais tout se qui est soins de bouche, rasage et toilette visage en même temps pour ne pas salir ensuite la chemise de corps par inadvertance. Ensuite je prends le même gant (sauf s’il est salle) et la même eau (si elle est toujours clair) pour faire la toilette du corps et des jambes, tout en gardant quelque chose sur les parties intimes du patient. Ensuite je change de gant et d’eau pour faire la partie intime de devant. Après c’est le truc du dos qui est un peu délicat. Je me vois mal demander au patient d’attendre sur le côté le temps que j’aille changer l’eau (en sachant que la plupart du temps se sont des personnes fatigués etc) donc je garde un autre gant avec du savon dessus pour le dos que j’utilise pour rincer (l’autre côté). Comme çà pas besoin d’utiliser l’eau sale. Et ensuite pareil pour la toilette intime de derrière et surtout EFFLEURAGE !!! Pendant que le patient est sur le côté pareil je change les draps sans mes gants. Une fois finis j’installe le patient. EFFLEURAGE des talons et puis voilà. Après chacun doit voir une logique dans se qu’il fait et surtout rester le plus propre possible. Se n’est pas toujours facile comme chez les personnes polyhandicapées qui ne peuvent se retourner seules et on a pas toujours une collègue sous la main pour aider donc on trouve des astuces pour toujours garder la logique du plus propre au plus sale. Enfin voilà je te donne mon expérience de 3e année, je travaille les week end dans une MAS.
    Bon courage à toutes et à tous pour votre rentrée

  5. abl44 dit :

    bonjour,
    Ta fiche est bien faite, comme tu dis au dessus il existe plusieurs façon de faire une toilette l’important est de respecter les régles d’hygiéne principale ;).
    Sinon pour la toilette intime homme on femme tu peux utilise le bassin c’est à dire que tu places le bassin sous la personne, puis tu commences la toilette en faisant d’abord le U des cuisses et bas du ventre et tu rinces, ensuites tu passes à la partie intime où tu savonnes au niveau de l’aisne, des levres/ou penis, et au lieu de rincer avec ton gant tu vas prendre le bro (humm je en sais plus si ça s’écrit comme ça enfin pas grave) et rincer en faisant couler l’eau au niveau de l’aisne, les levres ou penis, l’avantage de cette technique c’est que tu es sur de bien rincer le savon, et pour le patient excepter le fait d’être sur le bassin ce n’est pas désagréable. ;)

  6. lilou dit :

    merci de ce post , qui me rassure car lors de mon seul stage (ESI 1er année 1 semestre) j’ai été complètement démontée par les AS car je n’étais pas assez organisé dans les toilettes ( j’en ai fait 5 en 5 semaines de stage )
    Donc pour stage du S2 je prend note !!!!
    Merci bcq

  7. DoEAS dit :

    Nettoyer la tête et le pied de lit ainsi que les barrières avant de faire la toilette ? Tu as appris comme ca ? Tu as vu ça quelque part ? J’ai rien contre car oui ca permet de poser des choses mais déjà que en tant que stagiaire on est moins rapide que les pro si en plus on fais ca (que je n’est jamais vu faire par des pro et que l’on ne m’a jamais demandé de faire) on fais que 2 toilettes par jour.

  8. DoEAS dit :

    Perso je fais bras opposé, aisselle opposée, torse, ventre, bras et aisselle les plus proches. Je rince mon gant et fais les mains car quand les gens se « trifatouille » dans le protection j’ai l’impression d’étaler les saletés si je fais mains, bras … Pour le bas perso j’ai appris que laver les jambes c’est : faire du genou -> au pied et que lors de la petite toilette on fais bas du ventre cuisse et petite toilette. Mais avant d’apprendre c’est claire que j’aurais commencé les jambes au cuisses et la petite toilette serai resté une petite toilette.
    Mes comm’s ne sont aps des jugements, simplement mon avis ou mes façons de faire

  9. Très bien la toilette en technique, mais maintenant que la gestuelle est acquise, je pense que le primordial est d’instaurer une vrai relation de confiance avec son patient et une prise en charge globale! Dans la vraie vie, le patient a certes besoin d’une hygiène impeccable mais avant tout, il a besoin d’une écoute active, d’une présence attentive et attentionnée!
    Mais je sais bien que, lorsque l’on est dans la tenue d’élève, c’est plus difficile de passer au dessus du technique, d’autant que le relationnel n’est pas ce qui paie le plus en terme de note (Grrrrr)!
    Pour moi, le soin d’hygiène et aussi un moment privilégié pour observer attentivement son patient sous toutes ses coutures et travailler sur l’autonomie!

  10. lillou dit :

    merci,merci,merci je commence demain a faire les toilettes dans un centre hospitalier et franchement je pense que ça va bien m’aider

  11. bernigal dit :

    C est super, je suis en cursus partiel d AS , et je trouve que cette toilette en technique est vraiment bien, et c’est bien expliqué, je vais la faire voir à mon prof, car la sienne je la trouve trop compliqué, déjà que c’est pas simple, je passe mon module 3 en juillet j espère que ça ira, je m entraîne beaucoup en EPHAD ou je suis en stage merci pour ces petits conseil

  12. mimi dit :

    attention au confort du patient personnellement quand je tourne le patient sur le cote je le met en position pls apres avoir tire le drap vers moi pour rapprocher mon patient de plus cela evite de lui mettre la tet dans les barrieres et je rajoute le traversin le long de la barriere dites moi pourquoi utilse une cuvette si la salle de bain et proche .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s